Actualités

Jeudi 23 mai 2024 à 18H00

Bourse du travail de LYON (205, place Guichard - 69003 LYON)

Rencontre-débat avec Sabri Giroud, archéologue franco-palestinien autour du livre "la Palestine en 50 portraits"

Samedi 18 mai

Malgré la pluie, de nombreux manifestants étaient présents à l'appel des étudiants. Le cortège s'est dirigé vers le parc des droits de l'homme. 

Dans le parc des droits de l'Homme, à 15h, sous le soleil cette fois, accueil chaleureux par de nombreux militants, et, à la tribune, nombreuses prises de parole, notamment des députés LFI.

Mercredi 15 mai 2024  à 17h30 Place de la Comédie, devant la mairie de Lyon, de nombreux participants étaient présents pour la commémoration de la Nakba et la solidarité avec Gaza car au 76ème anniversaire de la Nakba, les Palestiniens fuient encore et encore pendant qu'Israël bombarde Rafah, et n'ont nulle part où aller.

Lire l'article sur le site de l'Agence Média Palestine.

Samedi 11 mai un Rassemblement a eu lieu place Bellecour.

Voir la vidéo ici

Nombreux sujets abordés : 

  • Prisonniers palestiniens torturés, démembrés, mutilés
  • Absence de soutien des pays arabes,
  • Répression des militants qui soutiennent la Palestine en Europe, et des étudiants
  • En France, toute critique de la politique d'Israël taxée d'antisémitisme
  • Nécessité d'une large mobilisation, en particulier de la jeunesse, car la jeunesse fait peur à nos dirigeants. BRAVO aux étudiants en grève!
  • Occupation des universités à Lyon, Sciences Po, ENS
  • Etudiants censurés (annulation d'une expo à Sciences Po sur la Palestine), mis en garde à vue
  • Utilisation de la famine comme arme de guerre par Israël
  • Carnage en cours par l'armée israélienne dans Rafah
  • La barbarie israélienne partout en Palestine : tortures, mutilations, assassinats
  • Le silence complice de nos gouvernants.
  • Israël n'a plus AUCUNE LIMITE!

 

Mercredi 8 mai à 11h place des Terreaux

Une action théâtrale boycott de l'équipe nationale israélienne aux JO à l'occasion de l'arrivée de la flamme à Marseille a été organisée par l'équipe BDS du collectif 69.

mise en scène: olympisme et génocide

 

Mercredi 1er mai 2024 Manif du 1er mai réussie à Lyon! De nombreux.euses militants.es de Couleurs Palestine en tête du cortège du Collectif 69 de soutien au peuple palestinien (le plus fourni et le plus dynamique de tous les groupes présents) ! Fin de manif éprouvante lorsqu'à l'arrivée place Bellecour, le groupe Palestine a été pris sans raison aucune sous une pluie de grenades lacrymogènes. La dispersion s'est effectuée au centre de la place, après une dernière adresse du Président du Collectif, saluant le sang froid des manifestants et les invitant à poursuivre leur mobilisation jusqu'au cessez le feu à Gaza et la reconnaissance des Droits élémentaires du peuple palestinien!

Une fois de plus Couleurs Palestine 69 s'est montrée à la hauteur de son engagement! Bravo et merci à tous ses Militants.es!

 

 

Article de Michel COLLON : Monsieur le président, arrêtez moi!

Nous sommes nombreux dans le monde entier à être choqués par la politique de meurtres systématiques pratiqués par Israël à Gaza mais aussi en Cisjordanie et dans les pays voisins. Et nous savons que le droit international reconnaît le droit des peuples à lutter – par tous les moyens, y compris la force - contre la violence de la colonisation. Or, depuis 1948, Israël ne cesse de voler toujours plus de territoires. Il suffit de regarder les cartes pour le constater.

Mais avec vous, c’est le monde à l’envers : après avoir tenté de bannir les manifestations, vous accusez plus de 650 personnes « d’apologie du terrorisme » parce qu’elles soutiennent le droit des Palestiniens à la résistance. Une vague d’interdictions déferle sur la France.

Je ne suis pas d’accord. C’est vous, en armant l’armée israélienne, qui pratiquez l’apologie du terrorisme. Et même du génocide puisque la Cour Internationale de Justice a enjoint au monde entier de l’empêcher. Vous violez ce prescrit et exposez la France à des poursuites internationales. Car de nombreux témoins, enquêteurs et juristes le confirment : tuer délibérément des dizaines de milliers de femmes et d’enfants, détruire systématiquement logements, écoles, hôpitaux, églises, mosquées et infrastructures, c’est bien une opération de nettoyage ethnique pour éliminer le peuple palestinien.

Vous violez la recommandation de l’Assemblée générale de l’ONU qui a proclamé en 1960 « la nécessité de mettre rapidement et inconditionnellement fin au colonialisme sous toutes ses formes ». Vous violez l’article 4 de la Constitution française qui « garantit les expressions pluralistes des opinions ». Vous violez l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 : « Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement ».

Cette accusation de « terrorisme », elle fut déjà lancée à l’époque par les occupants contre Nelson Mandela. Contre le Front de Libération Nationale algérien (FLN). Contre les résistants de la Seconde Guerre mondiale. Vous voilà en très mauvaise compagnie.

Puisque vous et vos ministres prétendez criminaliser ceux qui vous rappellent les droits de l’homme fondamentaux, je vous le dis clairement : Arrêtez-moi car moi aussi je suis solidaire des peuples opprimés et je persisterai. Ou alors acceptez, enfin, le débat contradictoire. N’est-ce pas aux citoyens de se faire librement une opinion sur les responsabilités du drame humain qui se joue aujourd’hui au Moyen-Orient ? L’article 25 de la Constitution ne proclame-t-il pas que « la souveraineté réside dans le peuple » ?

Alors, arrêtez-moi ou débattez ! À vous de choisir, Monsieur le Président !